Peut-on faire la mise au point à plusieurs endroits ?

technique photo

Suite à mon précédent article sur la mise au point, j’ai reçu une question de Sophie, une lectrice du blog :

Merci Fabien pour tes conseils qui m’aident à mieux utiliser mon appareil photo.

J’aurais une question à te poser : est-il possible de faire la mise au point à deux endroits différents ?


Cette question est intéressante et ce n’est pas la première fois qu’un lecteur me la pose. Essayons d’y voir plus clair.

Pour commencer, il y a une chose importante à savoir. En faisant la mise au point, on évalue la distance qui sépare le sujet de l’appareil photo.

Cette distance peut être choisie par l’appareil photo. C’est ce qui se passe quand on utilise l’autofocus.

Ou elle peut être choisie par le photographe lui-même s’il effectue une mise au point manuelle.

Mais dans tous les cas, il s’agit bien d’une distance. D’ailleurs, vous avez peut-être déjà entendu l’expression « distance de mise au point ».

Avec ces éléments, la réponse à la question de Sophie devient tout de suite évidente.

Il n’est pas possible de faire la mise au point à deux endroits différents sur un même photo.

Alors, c’est vrai que les apparences sont parfois trompeuses…

Par exemple, vous avez peut-être remarqué que plusieurs points s’éclairent en même temps quand vous appuyez à mi-course sur le déclencheur.

Ça veut juste dire que ces points recouvrent des éléments qui sont situés à la même distance de l’appareil photo.

Mais ça ne veut pas dire qu’on peut faire la mise au point à des distances différentes sur une même photo.

S’il n’est pas possible de faire la mise au point à plusieurs endroits, il y a par contre quelque chose que presque tous les appareils proposent.

C’est le fait de pouvoir choisir avec précision la zone du cadre sur laquelle on fait la mise au point.

Pour cela, on utilise un outil fantastique qui s’appelle le collimateur (ou point AF). Les collimateurs ce sont les petits carrés qui s’affichent dans le viseur ou sur l’écran du boîtier et ce sont les éléments de base de l’autofocus.

Ils permettent de sélectionner rapidement la zone qui sera la plus nette sur nos photos. Maîtriser le fonctionnement des collimateurs est essentiel pour être certain de prendre des photos nettes au bon endroit et au bon moment.

C’est aussi la porte d’entrée vers des photos plus créatives. Quand on sait comment tirer le meilleur des collimateurs, beaucoup de barrières tombent.