RAW ou JPEG, quel format choisir ?

technique photo
Photo JPEG ou RAW

Vous vous êtes sûrement déjà demandé si vous deviez enregistrer vos photos au format RAW ou au format JPEG...

Certains photographes choisissent le JPEG pour sa simplicité d’utilisation. D’autres préfèrent le RAW pour sa souplesse et pour les possibilités qu’il offre au post-traitement.

Comme souvent en photographie il n’y a pas de réponse toute faite, chaque format ayant ses avantages et ses inconvénients.

Chacun définira la solution la plus adaptée en fonction de ses besoins, du temps dont il dispose ou de sa philosophie…

Je vous propose de passer en revue les principales forces et faiblesses de chacun de ces formats pour vous aider à faire le bon choix.

 

Le format RAW

Un fichier RAW est un fichier brut issu du capteur de l’appareil photo.

Il n’a subi aucune modification ni compression par le boitier. Il est considéré comme l’équivalent du négatif en photographie numérique.

Avantages

Le format RAW offre plus de possibilités au post-traitement. Il permet notamment de modifier l’exposition, le contraste, la saturation des couleurs ou la netteté avec une grande marge de manœuvre.

La balance des blancs peut être modifiée à l'infini dans un logiciel, sans aucune dégradation de la qualité d'image.

Le RAW présente une plage dynamique plus étendue. Les images ont donc plus de détails dans les parties sombres et dans les parties claires.

Inconvénients

Un fichier RAW n’est pas exploitable directement : il doit être d'abord développé sur l’ordinateur.

Il faut donc posséder un logiciel spécifique pour le traitement et la conversion du fichier dans un format d’image universel.

Un fichier RAW est également plus lourd qu’un fichier JPEG. Cela a plusieurs conséquences :

  • La carte mémoire est remplie plus rapidement.
  • Il faut plus d'espace pour stocker les images sur un ordinateur ou sur un disque dur externe.
  • La mémoire tampon de l’appareil photo est saturée plus vite en mode rafale.

Le format JPEG

Lorsque vous photographiez en JPEG, l’appareil photo applique directement un ensemble de traitements sur le fichier brut.

L'objectif est d'améliorer le fichier brut issu du capteur en ajustant le contraste, la saturation, la netteté, etc.

Lorsque ces traitements ont été effectués, l'image est alors enregistrée sur la carte mémoire au format JPEG.

Avantages

Le fichier ayant déjà été traité par l’appareil photo, l’image peut être utilisée tout de suite.

Les fichiers JPEG sont des fichiers compressés, ils sont moins lourds que les fichiers RAW.

Vous pouvez donc enregistrer davantage de photos sur votre carte mémoire ou sur votre ordinateur et prendre plus de photos en mode rafale avant que la mémoire tampon de l’appareil ne soit saturée.

Enfin, le format JPEG est un format universel. Il est reconnu par la très grande majorité des applications informatiques.

Inconvénients

L’image ayant déjà subi une série de traitements, vous avez moins de marge de manœuvre au post-traitement. Vous risquez de dégrader la qualité d'image si vous tirez trop sur les curseurs.

La plage dynamique est plus réduite que sur un fichier au format RAW. Cela peut être un inconvénient si vous photographiez des sujets avec un fort contraste de lumière.

 

RAW ou JPEG, quel format choisir ?

Vous utiliserez plutôt le format JPEG si :

  • Vous ne souhaitez pas faire de retouches sur vos photos ou des retouches mineures.
  • Vous avez besoin de diffuser rapidement vos photos.
  • Vous photographiez des sujets très mobiles (animaux, sportifs…). Vous pouvez prendre plus de photos avec le mode rafale de votre appareil photo.

Vous utiliserez plutôt le format RAW si :

  • La qualité d’image est la première de vos préoccupations.
  • Vous voulez avoir un contrôle total sur le développement de vos photos.
  • Vous avez du temps pour développer vos photos dans un logiciel de post-traitement.

À l’heure actuelle, de nombreux boitiers permettent d’enregistrer simultanément dans les deux formats. Si vous êtes encore indécis, cela peut être un bon compromis.

C'est la solution que j'ai utilisée pendant quelques mois en 2010 avant d'adopter définitivement le format RAW.

Mais dans ce cas, prévoyez une carte mémoire de grande capacité 😉