9 règles de composition à connaitre absolument

regles-composition.jpg

Vos photos sont nettes et correctement exposées mais vous sentez qu’il manque quelque chose pour qu’elles soient uniques. Et si vous vous penchiez sur la composition de vos images ?

Si vous n’avez jamais entendu parler de cette notion, la composition se définit comme l’organisation des éléments à l'intérieur du cadre. La composition est parfois négligée par certains photographes alors que c'est un paramètre déterminant. Une photo réussie est bien souvent une photo avec une composition soignée !

Même s'il existe de multiples façons de composer une photo, il est intéressant de s'appuyer sur certains principes ou règles de composition. Quand vous serez familier avec ces règles, vous serez surpris de voir à quel point la plupart d’entre elles sont universelles. Il vous sera également plus facile de comprendre pourquoi certaines photos « fonctionnent » et pourquoi d’autres sont banales.

Dans cet article, je vous présente les principales règles de composition à connaître pour donner de la force à vos photos. Vous en connaissez certainement quelques-unes, mais je suis sûr que vous allez faire des découvertes !

1. La règle des tiers

Imaginez que le cadre est divisé en 9 segments égaux par 2 lignes verticales et 2 lignes horizontales. La règle des tiers indique que vous devez positionner les éléments les plus importants de votre scène le long de ces lignes ou à leurs points d’intersection.

C'est certainement le principe de composition le plus célèbre et le plus simple à mettre en œuvre. De nombreux appareils photo permettent d'ailleurs d’afficher cette grille sur l’écran LCD ou dans le viseur pour vous aider à composer votre image.

Dans la photo de coucher de soleil ci-dessous, j'ai positionné le soleil au niveau d'un point d'intersection entre une ligne horizontale et une ligne verticale. J'ai également placé la séparation mer/ciel le long d'une ligne de tiers horizontale. C'est une composition classique, mais elle a le mérite d'être efficace !

La règle des tiers appliquée à un paysage

2. Remplir le cadre

Il arrive souvent qu’une photo manque d’intensité car le sujet principal n'occupe pas suffisamment de place dans le cadre. Il se retrouve alors « perdu » au milieu d'éléments qui n'apportent rien à la composition et qui attirent le regard au détriment du sujet. En remplissant le cadre, vous concentrez l’attention du spectateur sur votre sujet et uniquement sur lui.

Pour réaliser ce portrait d’un Savacou huppé du Costa Rica, je n’ai pas hésité à couper une partie de mon sujet. En choisissant un cadrage serré, j'ai pu induire un sentiment de proximité avec l’oiseau.

Portrait d’un Savacou huppé avec un cadrage serré

3. Les lignes

Lorsque nous regardons une photo, notre œil a naturellement tendance à suivre les lignes qu’il rencontre. En plaçant judicieusement ces lignes directrices dans votre cadre, vous pouvez conduire le regard du spectateur vers les points forts de l’image. Il existe plusieurs types de lignes - horizontales, verticales, diagonales, courbes – chacune d’elle pouvant être utilisée pour améliorer la composition de vos photos.

La photo ci-dessous est un bon exemple de l'utilisation des lignes. Les nombreuses lignes formées par le récif guident le regard et apportent de la profondeur à l'image.

Les lignes directrices structurent la composition d’une photo

4. Le point de vue

Avant de déclencher, prenez le temps de bien choisir l’endroit à partir duquel vous allez photographier votre sujet. En effet, le point de vue a des répercussions sur la composition et, par conséquent, il peut grandement influer sur le message que transmet une image. Essayez de varier les points de vue pour obtenir des clichés originaux : photographiez votre sujet depuis un point élevé, au ras du sol, de face, de dos, de côté, de près, de loin…

Pour prendre cette photo, je me suis positionné en plein milieu d’un cours d’eau et j’ai installé mon appareil photo à une faible hauteur. Grâce à ce point de vue, j’ai pu immerger le spectateur dans le paysage et donner davantage de force à la composition.

point-de-vue.jpg

5. La profondeur de champ

La profondeur de champ a un impact majeur sur la composition d’une photo. Une faible profondeur de champ isole le sujet de son environnement. À l'inverse, une grande profondeur de champ replace le sujet dans son contexte en montrant tout ce qui l'entoure.

Dans la photo ci-dessous, une faible profondeur de champ a permis d'isoler l’oiseau de l'arrière-plan. Le regard se pose naturellement sur le sujet car c'est le seul élément de ma photo qui est net.

Une photo composée avec une faible profondeur de champ

6. Les motifs

Les motifs sont présents tout autour de nous, il suffit juste d’exercer son œil pour les voir. La répétition d'un objet, d'une forme ou d’un organisme peut amener à des prises de vues saisissantes.

En réalisant un plan serré sur ces chenilles, j’ai pu créer un motif dans le cadre et obtenir une image graphique. Photographier des motifs présente également un autre avantage : une impression d'infini se dégage de l'image.

La répétition des chenilles dans le cadre crée un motif

6. Le cadre dans le cadre

Il est possible d’utiliser les éléments présents dans la scène pour créer un cadre dans l’image. Placer un cadre supplémentaire dans la composition permet d’attirer l'œil naturellement vers le point d'intérêt principal.

Grâce aux fougères qui entouraient ce serpent coureur, j'ai créé un cadre interne dans mon image. Cela a pour effet de diriger le regard vers mon sujet et aussi d'obtenir une composition plus originale.

Composition réalisée avec un cadre dans le cadre

8. La texture

La texture apporte une dimension supplémentaire, ce qui a pour effet de donner du relief à l'image. Le meilleur moyen de faire ressortir la texture d'un élément est de privilégier une lumière latérale pour faire apparaitre des ombres marquées. Vous pouvez trouver des textures intéressantes à photographier sur des murs, des rochers ou encore sur certains végétaux.

L'image ci-dessous représente un sol asséché que j'ai photographié sur les berges du Lac Manyara en Tanzanie. La présence d'ombres denses dans les crevasses renforce d'autant plus la texture du sol.

Photographier une texture

9. Le contraste

Il peut être intéressant de juxtaposer des éléments contrastés pour renforcer l'impact de vos photos. Le contraste ombre/lumière est le plus connu mais vous pouvez également mettre en évidence un contraste de formes, de couleurs, de textures, de tailles, etc.

La photo de fleur ci-dessous illustre un contraste de couleurs. Le bleu et le jaune/vert forment généralement une association intéressante qui permet de dynamiser la composition.

Un contraste de couleurs donne de la force à la composition

En conclusion, faut-il toujours chercher à appliquer ces règles de composition ?

Les règles de composition représentent un excellent point de départ pour s'initier à la composition et obtenir des images percutantes. J'espère vous avoir convaincus, à travers les exemples présentés dans l'article, qu'il ne faut pas grand-chose pour apporter quelque chose en plus.

Vous ne devez pourtant pas essayer de les appliquer de façon rigide. Si vous cherchez à utiliser une règle de composition pour chacune de vos photos, vous obtiendrez alors l'effet inverse : des images répétitives et monotones.

Même s'il est couramment utilisé, le terme "règle" est d'ailleurs un peu fort. Il sous-entend qu'une photo ne serait pas réussie si elle ne respecte pas une règle de composition.

Rassurez-vous, les règles de composition n'ont rien d'obligatoire. La photographie ce n'est pas seulement de la technique et des recettes toutes faites ! Il peut donc être intéressant de les contourner ou carrément de les prendre à contre-pied. Je vous recommande juste de vous entraîner et de bien les maîtriser dans un premier temps pour pouvoir ensuite vous en affranchir.