Ne laissez pas les autres détruire votre passion

inspiration

On a tous été débutants un jour.

Quand on commence la photo, ce n’est pas facile d’avoir des repères et de savoir si on avance dans la bonne direction.

Alors, on cherche à avoir des avis et des commentaires sur nos photos. Et l’un des moyens les plus simples est de le faire en ligne.

Il y a quelques années, ça passait beaucoup par les forums de discussions. Aujourd’hui, ça se fait de plus en plus via les groupes Facebook.

À mes débuts, je me rappelle avoir reçu un commentaire très désagréable sur l’une de mes photos.

C’était une photo d’araignée en ombre chinoise avec les jolies couleurs d’un coucher de soleil en arrière-plan.

En gros, le commentateur anonyme disait que c’était le genre de photo où il ne se passait rien et que ça n’avait aucun intérêt.

J’avais mis beaucoup d’effort dans cette photo et j’en étais assez fier à l’époque. Je débordais d’enthousiasme à l’idée de la partager avec d’autres photographes.

 

Bon, c’est vrai, ma photo était loin d’être parfaite.

L’idée de départ était plutôt bonne, mais la réalisation n’était pas aboutie.

Pour autant, est-ce que c’était une raison pour être désagréable ? Non.

Est-ce que cette personne m’a fait des propositions constructives ou des suggestions pour m’améliorer. Non plus.

Je me rappelle avoir été marqué par ce commentaire. La preuve, plus de 10 ans après, je m’en souviens encore…

Vous avez déjà peut-être déjà reçu, vous aussi, ce genre de commentaire et vous avez peut-être été touché.

Il serait dommage d’y accorder trop d’importance. Ça ne doit en aucun cas vous démotiver ou vous faire douter.

Si on croit en ses capacités et si on persévère, il y a un moment où on réussit à prendre de bonnes photos !

La prochaine fois que vous partagez des photos sur un forum ou un groupe Facebook :

  • Prenez les remarques constructives et essayez de comprendre ce que vous auriez pu faire mieux.
  • Ignorez les autres commentaires, surtout ceux qui sont vides et désagréables.

 

Et surtout, gardez votre enthousiasme et votre énergie.

Il n’y a rien de pire qu’un photographe blasé qui pense déjà tout savoir et qui déverse sa condescendance de façon anonyme derrière son écran.

Nous continuons tous d’apprendre tous les jours de nouvelles choses en photo.

Et c’est justement ça qui est génial !